Sélectionner une page

Les Réalisations de la Communauté de Communes

Portage des repas

Lancé le 2 mai 1997 par la Communauté de Communes du canton de Lembeye ce service permet de vaincre l’isolement pour les personnes seules et âgées du canton.
L’objectif principal du portage des repas à domicile est de maintenir le plus longtemps possible ces personnes dans leur environnement. En effet, nombreuses sont les personnes qui souhaitent terminer leur vie à domicile.

Aujourd’hui, avec 9 000 repas en moyenne distribués sur une année, ce service démontre toute son utilité et son bien-fondé.
Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent bénéficier d’un repas savoureux pour un prix de 7 €. Plus d’information sur la page du portage des repas.

Contact : Communauté de Communes 05 59 68 50 22

Relais d’Assistantes Maternelles du Val d’Adour (RAM)

logo RAM jpegLe Pays du Val d’Adour a engagé un programme visant à harmoniser les dispositifs d’accueil de la petite enfance sur tout son territoire afin de répondre aux carences en la matière et aider à la mise en place d’une politique coordonnée et cohérente. Le diagnostic territorial réalisé en 2007 sur ce sujet a fait apparaître la nécessité de créer un Relais d’Assistante Maternelle sur six cantons (RAM).

Ce service est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents et des assistantes maternelles. Les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. Animé par des professionnelles de la petite enfance, le Relais d’Assistante Maternelle du Val d’Adour apporte aux assistantes maternelles un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne en leur donnant la possibilité de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. Les ateliers éducatifs proposés constituent quant à eux des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants.

Depuis le 1er septembre 2010, les élus du Pays Val d’Adour ont décidé de confier à la Communauté de Communes du canton de Lembeye la gestion du RAM.

Chacune des Collectivités du territoire est liée par convention de partenariat à la Communauté des Communes de Lembeye. En savoir plus sur le RAM.

Création d’un Centre intercommunal d’Action Sociale (CIAS)

La loi de cohésion sociale du 19 janvier 2005 favorise la mise en place des Centres Intercommunaux d’Action Sociale (CIAS). Lors de sa séance du 21 décembre 2005, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Canton de Lembeye a adopté le principe de création d’un Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), chargé de la gestion du futur Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD).

Le Centre Intercommunal d’Action Sociale se veut aussi être un outil qui assure un meilleur service et une meilleure réponse aux besoins de la population du canton, dans le domaine social.

Le fonctionnement de ce service est aujourd’hui dépendant du calendrier de réalisation du projet de création de l’EHPAD.

Maison d’accueil rurale pour personnes âgées (MARPA)

entrée-MARPA-1280x960
Souhaitant répondre à l’objectif de ne pas déraciner les personnes en perte d’autonomie, la Communauté des Communes s’est portée maître d’ouvrage dans la réalisation d’une Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées (MARPA).

La MARPA « L’Ostau » est donc une petite unité de vie qui permet d’accueillir des personnes âgées valides ou semi-valides. Située à proximité du centre bourg de Lembeye, elle a ouvert ses portes en 2002.

Le coût total de cette opération fut de 1,4 millions d’euros. Pour cela la Communauté de Communes a perçu des aides de l’Etat, du Conseil Régional, du Conseil Général, et de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Toutefois, elle a eu recours à un prêt d’environ 600 000 €.

De par sa localisation, la MARPA est devenue un véritable lieu d’échange et de rencontre avec le reste de la population. De plein pied et accessible à tous l’établissement se développe sur une surface utile totale équivalente à 1 117 m².

Toute personne d’au moins 60 ans dont la perte d’autonomie ne justifie pas un suivi médicalisé en institution spécialisée peut prétendre à un appartement au sein de la MARPA.

Responsable : Madame Régine POLETTI
Tel : 05 59 68 58 90

Plus d’informations sur la MARPA.

Clinique Vétérinaire

Dogue_de_BordeauxDans le cadre de ses compétences en développement économique, la Communauté de Communes a décidé d’acquérir et de viabiliser un terrain situé sur la Commune de LEMBEYE dans le but de permettre l’implantation d’une future clinique vétérinaire.

Ce projet a permis de créer un nouveau service dans le Canton de LEMBEYE qui dans le cadre du mandat sanitaire actuel confié aux vétérinaires équivaut à une véritable mission de service public auprès de la profession agricole, composante essentielle du développement économique du canton de LEMBEYE.

Acquisition et aménagement d’un terrain en faveur de la Cave de Crouseilles.

Dans le cadre de ses compétences en développement économique, la Communauté de Communes du canton de Lembeye a décidé d’acquérir et d’aménager un terrain pour le compte de la Cave de Crouseilles.

Cette action s’est inscrite dans un processus de valorisation des produits agricoles. La Cave Coopérative avait besoin de superficies supplémentaires par acquisition de terrains nécessitant des aménagements au titre de la viabilisation afin de créer des locaux de stockage pour 400 000 bouteilles et des locaux supplémentaires de vinification et embouteillages.

La collectivité a souhaité accompagner ce projet en permettant à la Cave Coopérative de Crouseilles de bénéficier de subventions uniquement accessibles aux collectivités locales.

Il s’agit pour la Communauté de Communes d’une opération financière neutre (au même titre que la clinique vétérinaire) puisque la Cave de Crouseilles s’était engagée à reverser à la collectivité la part restante du cout des travaux subventions déduites.

Réalisation d’une salle multimédia pour le Collège du Vic-Bilh – Actions de formation auprès de la population

Par délibération en date du 21 juillet 1997, la conseil communautaire a souhaité s’engager dans le projet de création d’une salle multi média.

L’intérêt y était multiple :

  • intérêt scolaire par la mise à disposition des élèves des techniques de formation et de communication
  • intérêt cantonal de s’ouvrir vers l’extérieur au travers notamment d’une salle pouvant permettre de proposer au plus près des besoins des actions de formation continue et d’atelier pédagogiques personnalisés

Équipée de 15 ordinateurs, cette salle est devenue un véritable lieu ressource pour les collégiens.

De 2000 à 2005 et durant les périodes de vacance scolaires, la Communauté des Communes a eu l’occasion de programmer dans cette salle des sessions de formation gratuites auprès du public
Dans le cadre de la loi de décentralisation, c’est désormais le Conseil Général qui est compétent pour le fonctionnement de cette salle et le renouvellement du matériel.

Déploiement du réseau Numérique : du Cyber-kiosque à la Cyberbase

Actu_-_MultimediaConscients que les NTIC étaient en 2006 l’un des outils d’accès à l’information et de la communication dont les citoyens pouvaient avoir besoin, les élus du pays Val d’Adour ont décidé de signer un partenariat avec LA POSTE. C’est dans ce cadre que la Communauté de Communes a fait l’acquisition de 2 cyber-kiosques. Ces équipements permettaient à toute personne de consulter, découvrir, tisser des liens à l’aide de cette toile.

Les enjeux d’un tel projet étaient de développer une politique d’accès aux services publics et en direction des publics via les TIC, mas aussi, d’assurer des relais d’information et d’échanges entre les administrés et l’Administration.

Les évolutions technologiques et les besoins des usagers expliquent que ce service soit devenu aujourd’hui obsolète. C’est pour cela que les élus communautaires ont décidé de mener une réflexion concernant la création d’une Cyberbase.

Voir le blog de la Cyber-base de Lembeye

Relance du Cinéma en milieu rural

cinema_smA la fin des années 1990, les élus du Nord Béarn ont décidé de mener une réflexion permettant d’aboutir à un projet global d’aménagement servant à des initiatives coordonnées de développement sur les cantons d’Arzacq, Garlin, Lembeye, Montaner, Morlaas et Thèze.

Ces cantons ruraux s’étaient engagés dans une procédure de développement local appelée Projet Collectif de Développement et dont les principaux objectifs étaient de s’affirmer pour mieux dialoguer avec PAU, de revitaliser le milieu rural et de diversifier l’agriculture et commencer à poser les bases d’un tourisme en milieu rural.

Les thèmes liés au tourisme, à la culture et aux loisirs ont tenu une place essentielle dans le projet Collectif de Développement Béarn Adour. Partant du constat que le cinéma était totalement absent de ce territoire et que les techniques de projection de l’époque permettaient d’utiliser une salle des fêtes ayant une bonne sonorisation en effectuant quelques aménagements afin d’offrir un acoustique, les élus se sont lancés dans un programme de relance du cinéma en milieu rural.

L’objectif était de créer une animation par un cinéma moderne à thème, à un prix très abordable afin d’offrir un lieu d’échanges.

Sur le territoire de la Communauté de Communes, les communes concernées sont celles d’ANOYE et d’AURIONS-IDERNES.

Plus d’information sur le cinéma.

Voir la programmation du cinéma

Informatisation des écoles

TNV25101computerL’intérêt des TIC et la mise en réseau des écoles dans un cadre périscolaire sont apparus comme une opportunité pour les élus du canton de Lembeye. C’est à ce titre que la collectivité a décidé de répondre à un appel à projets «Ecoles, territoires, réseaux et technologies d’information et de communication» lancé par le Ministère de l’Education Nationale au début des années 2000.

Pour renforcer les chances de réussite de cette opération, la Communauté des Communes a décidé d’acquérir 20 ordinateurs et de les répartir sur les écoles du Canton. De plus, la collectivité a décidé d’équiper toutes les écoles d’une connexion INTERNET. Aujourd’hui encore, la Communauté de Communes assume les coûts de fonctionnement de ces abonnements INTERNET.

Ce projet aura favorisé la communication entre les écoles primaires, maternelles et le Collège et aura permis aux enfants et aux instituteurs de travailler en coopération et à distance sur des projets éducatifs.

Activités Adolescents VICS Bill

Dès 1999 et grâce au recrutement sous statut d’emploi jeune d’un animateur, la Communauté de Communes du canton de Lembeye a lancé une étude diagnostic ayant pour but la mise en place d’un Contrat Temps Libre sur le temps extra scolaire. Celle-ci a révélé un besoin et des attentes d’activités d’occupation de ce temps libre pour la tranche d’âge 11-16 ans.

Ainsi, il a été proposé la mise en place d’un programme d’activités au départ durant chaque période de vacances scolaires et depuis 2009 uniquement sur les mois de juillet et d’août.

Plus d’informations sur les activités Vics Bill.

Réalisation d’un plateau sportif pour le Collège du Vic-Bilh

ballon-de-basket-t7_6833145-6833145_1296640126En 1996, la Communauté de Communes a décidé d’apporter son concours à la réalisation d’un plateau sportif au Collège (fronton terrain de sport). Aujourd’hui, ce plateau sportif a été rétrocédé au Conseil Générale des Pyrénées-Atlantiques, autorité compétente en matière d’équipement des collèges.

Centre multiservices

cmsEn partenariat avec la Mairie de Lembeye, la Communauté de Communes du canton de Lembeye s’est portée maître d’ouvrage du projet de construction d’un Centre Multiservices.

Ce Centre Multiservices répond à plusieurs objectifs comme le regroupement de services d’intérêt public multisectoriels sur un même site, la mutualisation des locaux et du matériel et la mise en œuvre des technologies de l’information et de la communication (TIC) assurant une animation permanente du centre.

Un tel équipement aura permis de consolider la présence de services publics et aux publics dans le canton de Lembeye, d’offrir à la population des locaux adaptés, de consolider le tissu associatif et de préserver un environnement architectural local de qualité.

Le montant des travaux s’est élevé à 1 200 000 € HT. Toutefois, l’Europe, l’Etat, le Département et la Région ont décidé de financer l’opération à hauteur de 80%.

Dans le cadre de cette opération, la Communauté des Communes de Lembeye et la Commune de Lembeye ont pu ainsi réaménager leur bâtiment administratif et bénéficier de subvention.

Service Public d’Assainissement Non Collectif

Les enjeux, la protection de l’environnement par la préservation de la qualité de l’eau, nappes phréatiques, rivières, ressources en eau potable, prévention des nuisances, tels sont les objectifs à atteindre en matière d’assainissement.

L’eau fait partie du patrimoine commun de la Nation : l’arrêté ministériel du 6 mai 1996 fixe les prescriptions techniques applicables aux systèmes d’assainissement autonome et définit les règles d’entretien du dispositif : vérifier et nettoyer aussi souvent que nécessaire, vidanger au moins tous les 4 ans les fosses toutes eaux ou septiques. L’élimination des matières de vidange devra être effectuée conformément aux dispositifs réglementaires. En outre l’usager aura pour obligation de maintenir le système en bon état de fonctionnement.

Conformément à la loi, la Communauté des Communes de Lembeye s’est saisie de la compétence assainissement non collectif, au travers du SPANC ‘Service Public d’Assainissement Non Collectif). Les compétences d’un SPANC sont des missions obligatoires concernant des installations neuves ou réhabilitées, contrôle périodique du bon fonctionnement et de l’entretien.

Lors de sa séance du 20 décembre 2006, le Conseil Communautaire de la Communauté des Communes du Canton de LEMBEYE en Vic-Bilh a décidé de confier au Syndicat Mixte Val d’Adour Environnement le contrôle des dispositifs d’assainissement non collectif du Canton de Lembeye.
Le contrôle des dispositifs d’assainissement non collectif existants s’effectuera sur une période de 4 ans et selon un programme annuel préalablement défini (soit une moyenne de 7 Communes par an). Une fois le programme annuel validé, des réunions publiques seront organisées. Pour ce qui est des nouvelles installations, les usagers sont invités à se rapprocher du Syndicat Mixte dès qu’ils en exprimeront la nécessité.

Le Syndicat Mixte Val d’Adour Environnement tient, dans les locaux du Centre Multiservices de Lembeye, et, uniquement sur rendez-vous, une permanence les mercredi après-midi.

Val d’Adour Environnement
Chemin Vert
65 500 VIC-BIGORRE
05 62 96 72 80

Trésorerie

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans le cadre de ses compétences et par délibération en date du 19 septembre 2001, la Communauté des Communes du Canton de LEMBEYE a décidé de s’engager dans des travaux de reconstruction d’une trésorerie et d’un logement annexe.

Face au désengagement de l’Etat qui ne souhaitait pas réaliser de travaux, les élus ont pris cette initiative afin de maintenir la présence de s=ce service public dans notre canton. Le cout des travaux fut de 228 000 € HT.